Le Complexe scolaire CHOLOLO, victime d’une agression par des inciviques

vlcsnap 2008 11 28 03h26m39s82 1024x576 - Le Complexe scolaire CHOLOLO, victime d'une agression par des inciviques

 Le banditisme urbain reste d’actualité ce dernier temps dans la Ville de Kisangani. Le cas le plus récent est celui de l’agression du complexe scolaire CHOLOLO par un groupe de malfrats. Le bilan est énorme selon le Prefet des Etudes Frère MASUMBUKO MUNUNGURI, quatre blessés et les vitres endommagés.  Face à cette situation qui inquiète plus d’un Boyomais, une forte délégation de ce complexe scolaire est allée informer l’autorité provinciale, WALLE LUFUNGULA Louis Marie de l’ampleur du dégât en même temps solliciter la sécurisation dudit complexe et de son personnel.

vlcsnap 2008 11 28 03h27m00s33 1024x576 - Le Complexe scolaire CHOLOLO, victime d'une agression par des inciviques
Le Vice-Gouverneur Maurice ABIBU SAKAPELA constate le fait

Très tôt le Gouverneur de Province a délégué son vice Gouverneur  Maurice ABIBU SAKAPELA ce vendredi 11 courant sur le lieu pour constater les dégâts.

L’envoyé du Gouverneur condamne avec la dernière énergie ce cas de banditisme et promet de faire rapport à l’autorité provinciale afin d’identifier les auteurs de cet acte et les déférer aux juridictions compétentes pour répondre de leurs actes.

vlcsnap 2008 11 28 03h27m28s46 Copie 1 1024x576 - Le Complexe scolaire CHOLOLO, victime d'une agression par des inciviques
Le Vice-Gouverneur devant la presse boyomaise

La situation est redevenue au calme grâce à  l’intervention du vice Gouverneur et le professionnalisme des éléments de la police nationale congolaise sous le commandement du commissaire supérieur adjoint DEKIKOBO MBUKITESI Alex. 

Presse Gouvernorat

Partager ...