La malnutrition, véritable problème de sante publique dans la Tshopo.

DSC 0621 1024x683 - La malnutrition, véritable problème de sante publique dans la Tshopo.

Plus de 400 milles enfants de moins de 5 ans sont malnutris dans la province de la Tshopo à ce jour, Un chiffre qui fait peur, qui donne même des frissons,  révèle le gouverneur de province, Louis-Marie WALLE LUFUNGULA à l’occasion de l’ouverture des travaux sur les états généraux de l’agriculture et de la nutrition le mardi 22 octobre 2019 à l’amphithéâtre de l’université de Kisangani. . Durant 4 jours, les experts venus de partout, des scientifiques, les différents partenaires au développement vont réfléchir pour élaborer des documents de planification pour répondre à cette problématique en matière de la relance agricole, la sécurité alimentaire et autre promotion de la nutrition a fait savoir le professeur Patrick MATATA MAKALAMBA, coordonnateur des travaux  et ministre provincial du plan dans son discours de circonstance.

DSC 0684 1024x683 - La malnutrition, véritable problème de sante publique dans la Tshopo.

Dans la salle, parmi les invités, le représentant du ministre de l’agriculture, le conseiller Jean TAMBWE, qui dans sa prise de parole livre à l’assistance la politique générale du gouvernement de la république dans l’agriculture qu’on doit faire avec. une politique basée sur les ménages agricoles avec l’objectif d’améliorer la situation nutritionnelle en RDC et réduire la pauvreté de la population congolaise.

DSC 0625 1024x683 - La malnutrition, véritable problème de sante publique dans la Tshopo.

A l’issu des assises, des résolutions qui assortiront, le gouverneur de province, Louis-Marie WALLE LUFUNGULA, l’initiateur de ces travaux, promet de les mettre en œuvres pour le bien-être de la population Tshopolaise.

Des travaux qui commencent à ce jour se clôturent le 25 de ce mois en cours.

Presse du Gouvernorat

Partager ...