le lancement par la régie provinciale des recettes de la Tshopo du recouvrement forcé d’impôts et taxes

le lancement par la régie provinciale des recettes de la Tshopo du recouvrement forcé d’impôts et taxes

Le ministre de l’intérieur était sur le terrain, et a souligné que le gouvernement provincial est là pour la population, sur ce, il a demandé à la population de lui donner les moyens de sa politique.

Son collègue en charge de transport et voies de communication, Excellence LITEMA YENI encourage les motards à s’acquitter de leurs devoirs, et qu’il y’a pas autre solution que cette voie pour circulation dans la ville de Kisangani librement

Malheureusement, l’opération est butée aux citoyens assez difficiles au comportement atypique.

Mais aussi, aux compatriotes surprenants de par leur rang social, qui ignorent cette opération

Avant de rétracter pour saluer l’importance de l’opération qui a connu aussi des bons citoyens, munis de tous les documents nécessaires. Ils n’ont pas manqué de donner de la voix, appelant les autres à payer comme eux les différents documents, de donner à la province les moyens.

Partout dans la ville, où s’est érigé les postes de contrôle des documents, l’opération s’est déroulé en général dans le calme, sauf de cas isolés des irréductibles qui voulaient à tout prix à en découdre avec les agents de l’ordre et ceux de la DGRPT qui ne faisaient que leur travail.

La circulation perturbée le mardi sur toute l’étendue de la ville de Kisangani, en cause le lancement par la régie provinciale des recettes de la Tshopo du recouvrement forcé d’impôts et taxes relavant de sa compétence :  la plaque d’immatriculation, la vignette et le permis de conduire.

Pour le succès de l’opération, elle a déployé ses agents sur toutes les voies d’accès au centre ville. Occasion pour le DG de la régie de se féliciter de cette première journée au résultat encourageant

Tous les membres du gouvernement provincial et du cabinet du gouverneur se sont impliqués pour la réussite de l’opération. 

Quelques compatriotes conscients du bien fondé de l’opération, appellent les autres à s’acquitter de ce devoir afin de circuler paisiblement.

Selon les autorités, les dispositifs mis à place resterons aussi longtemps que possible.

Jérôme BOGENDA MUTORO

avec le Support du Service NTIC

Partager ...

Articles similaires

Lire aussi x